Cher(e)s ami(e)s,
Deux exposés ont été présentés le dimanche 18 juin 2019, dans le cadre de « REFLEXIONS SUR UN THEME ». En voici ci-dessous les résumés. Vous pouvez consulter les deux diaporamas correspondants en cliquant sur les liens ci-dessous. N’hésitez pas à exprimer votre avis sur ce thème et ajouter d’éventuels compléments.
Bien amicalement
Bernard Saïag & Serge Hannoun

Vieillesse dépendance & Bioéthique (PDF)

La vieillesse dans la tradition juive (PDF)

 

RÉFLEXIONS SUR UN THÈME

Mardi 18 juin 2019 18h

(1h, buffet après débats)

Av Emmanuel Mounier

RÉSUMÉS

« LA VIEILLESSE » :

Aspects traditionnels, sociétaux et bioéthiques »

Exposé N°1

« La vieillesse : approches biologiques, sociétaux et bioéthiques », Bernard Saïag

De l’époque des cavernes (- 2 millions d’années) à un passé encore proche, les plus jeunes étaient pleinement en dialogue avec leurs aînés et en prenaient soin. Notre société « occidentale » a changé les modalités de communication /assistance à, et, avec nos aînés dépendants ou non. Parallèlement les notions, de tolérance, de respect, d’écoute se sont fortement altérées et l’image de sagesse jadis attachée à la vieillesse s’est estompée. Nous faisons le point : 1) sur la prise en compte/ l’assistance de, et à nos, ascendants aujourd’hui en France et ailleurs ; 2) sur l’état des réflexions émanant de la Bioéthique prenant en compte l’évolution de la société et le fait que la durée et la qualité de la vie humaine ont augmenté (Mathusalem = 900 ans ? Transhumanisme). Il semble bien qu’une prise de conscience se fasse et ramène à cette notion essentielle qu’est le respect que nos ancêtres exprimaient pleinement à l’égard de leurs ascendants.

Exposé N°2

« La vieillesse dans la tradition juive », Serge Hannoun

Face à une société moderne qui fait de la vieillesse un problème et qui vante les mérites de l’antivieillissement, le judaïsme, s’appuyant sur de nombreux textes bibliques et talmudiques, a une approche spécifique du vieillard.

Bénéficiant d’une place privilégiée, notamment au sein de la famille, ce dernier mérite respect, considération et protection, et a un rôle de « passeur » de la Tradition.

Le judaïsme nous invite à revoir un certain nombre de nos comportements et propose des solutions pour conserver la personne âgée dans la « société des vivants ».